La communauté de Saint-Antoine a été fondée en septembre 1987, quand une équipe de 13 adultes (et 11 enfants), provenant de la Communauté de l’Arche de Bonnecombe (Aveyron), vient s’installer dans la partie du bâtiment de l’ancienne abbaye de Saint-Antoine, qui leur a été proposé par les anciens propriétaires, les Pères de la Sainte Famille.

Dès son arrivée, la petite équipe de fondation a entrepris les travaux nécessaires pour adapter le bâtiment (vide pendant 14 ans) aux nouveaux besoins : les appartements pour les familles, les chambres pour l’hôtellerie, les salles pour les activités, les sanitaires, la cuisine, etc. Les travaux ont été assumés matériellement et financièrement par la communauté, avec le fruit du travail d’accueil. Depuis le début et malgré les conditions matérielles un peu  austères  de ces premiers temps, les groupes et les séjours individuels se sont succédé et ont augmenté d’année en année. De nouveaux membres s’ajoutent à l’équipe fondatrice, d’autres partent ailleurs, la communauté apprend petit à petit à vivre dans la confiance. Elle s’enracine peu à peu dans ce village, qui a vécu une vocation d’accueil pendant des siècles, lieu privilégié pour ceux qui souhaitent cheminer spirituellement.

La communauté a dû faire face aussi aux contraintes de la mise en sécurité du bâtiment, pour pouvoir continuer sa vocation d’accueil : pendant des années et grâces au dons et aux prêts des amis, ainsi qu’aux subventions accordées par différentes administrations, elle a pu mettre en route cet énorme chantier qui a duré des années.

La Maison d’Accueil a été le premier projet mis à l’œuvre par la communauté de Saint Antoine. La vocation d’accueil de ses membres et la structure du bâtiment ont tout naturellement abouti à cette maison, qui est devenue une de plus grandes maisons d’accueil de l’Isère, reconnue à niveau officiel par les importantes subventions que nous avons reçues pour la mise en conformité du bâtiment, et reconnue aussi de plus en plus par les animateurs de stages et par nos amis et adhérents, qui ont du plaisir à se rencontrer dans l’atmosphère familiale et fraternelle de ses murs et jardins.

La Maison d’accueil reçoit un peu plus d’une centaine de groupes (de disciplines différentes, telles que la danse, la calligraphie, les formations et réflexions spirituelles, le chant, le yoga, le théâtre … tout ce qui peut contribuer à enrichir et construire l’être humain dans son unité). Elle reçoit aussi des personnes et des familles en séjour individuel.

L’accueil se fait pendant les week-ends et les périodes de vacances scolaires des trois académies.

 

Vingt ans après sa fondation, la communauté s’est lancée dans un projet supplémentaire : la transmission de son expérience du vivre-ensemble via la création de la FEVE (Formation Expérimentation au Vivre-Ensemble). Voir la page qui décrit le projet.

 

Trente ans après la fondation, la communauté est dans une phase très dynamique de changement de gouvernance vers un système de type sociocratique, et de renouvellement générationnel avec l’arrivée de nouveaux engagés et postulants. Elle gère une des maisons d’accueil les plus importantes de l’Isère, avec un passage d’à peu près 4000 personnes, qui viennent de France mais aussi de toute l’Europe et d’ailleurs. Cet “internationalisme” est aussi présent dans la composition de l’équipe d’engagés (français en majorité, mais aussi espagnols, mexicains…). La maison d’accueil est très appréciée par ceux qui y séjournent, qui y trouvent une ambiance paisible et amicale, de simplicité et de partage, mais aussi d’approfondissement intérieur et relationnel.